Cours d'anglais par téléphone: une garantie de satisfaction
    Home TELAB Actualités

ACTUALITES

.
Qui veut une formation ? Un CPF ?
Voici quelques enseignements intéressants du sondage IFOP pour ACTALIANS intitulé « Les salariés et la décision de se former » réalisé en oc...
Lire la suite

News, actualités, tendances - Page 2 -

Cliquez ici pour lire les news TELAB de la page 1

La fin du DIF?

Le gouvernement avait décidé de modifier la loi sur la formation professionnelle. C’est chose faite ou tout du moins commencée. En effet, une nouvelle loi dénommée « Loi sur la sécurisation de l’emploi » l’ANI du 11 janvier 2013 a été adoptée le 14 mai. Cette loi a notamment créée une nouveauté : le compte personnel de formation – CPF. Ce nouveau type de formation risque très fortement, malheureusement, de supprimer le Droit Individuel à la Formation – DIF.

Les partenaires sociaux et le gouvernement continuent à travailler. Wait and see ! Nous en saurons plus en fin d’année 2014.


Eurobaromètre

Voici quelques statistiques sur les européens et les langues étrangères :

- 98 % des citoyens de l’Union pensent qu’il est bon que leurs enfants apprennent des langues étrangères,

- 77 % des européens pensent qu’il conviendrait de faire de l'apprentissage d'au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge une priorité politique,

- le pourcentage d’Européens affirmant pouvoir communiquer dans une langue étrangère a légèrement reculé de 56 % à 54 % entre 2002 et 2012

- 67 % considèrent l'anglais comme l'une des deux langues les plus utiles. Les autres langues considérées comme utiles sont l'allemand (17 %), le français (16 %), l'espagnol (14 %) et le chinois (6 %).

Etude réalisée pour la commission européenne au printemps 2012 auprès de 27 000 personnes dans les 27 États membres et des catégories sociales et classes d’âge diverses. http://ec.europa.eu/languages/languages-of-europe/eurobarometer-survey_fr.htm



Les cadres et l’anglais

Près de 50% des cadres estiment avoir un niveau d’anglais débutant (13%) ou intermédiaire (33%), tandis que 36% pensent disposer d’un anglais opérationnel et 16% d’un anglais courant. Preuve d’un manque de confiance, 1 cadre sur 2 n’ose pas prendre la parole, une gêne un peu moins prononcée quand il s’agit de rédiger un courrier ou un e-mail (43%).

56% des cadres interrogés ont bien conscience que leur niveau de langue est un frein à l’embauche ou à l’évolution de carrière. Néanmoins, leur priorité ne semble pas être celle de leur DRH : seuls 23% des cadres sondés ont eu accès à une formation en langue, alors que 72% pensent qu’une formation à l’anglais leur permettrait de trouver un emploi ou d’évoluer plus rapidement ; 40% seraient même prêts à financer eux-mêmes cette formation.

Sondage réalisé par Cadremploi et l’institut de formation 1to1 English auprès de 4000 cadres français en Juin 2013.